C’est avec un immense plaisir que l’équipe VISEV annonce l’intégration de Laurence Roy. Ph.D., à son groupe de chercheurs.

Jeune chercheuse à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et professeure adjointe au Département d’ergothérapie de l’Université McGill depuis août 2014, Laurence Roy faisait déjà partie des membres réguliers de l’équipe comme collaboratrice (stagiaire postdoctorale), et ce, depuis la formation du regroupement. Ses travaux portent en outre sur les trajectoires judiciaires et de victimisation des personnes itinérantes ayant un trouble mental. Son parcours de recherche et universitaire, centré sur l’intégration sociale des personnes vulnérables, s’inscrit parfaitement dans chacun des axes de recherche de l’équipe*. Sa présence dynamique assure également la formation d’une relève experte dans la thématique qui nous caractérise. L’équipe VISEV est heureuse de pouvoir compter sur son savoir-faire, ses connaissances et son sens de l’initiative hors du commun.

* Nos trois axes de recherche

Axe 1 : Déterminants de l’intégration sociale

Identifier et analyser les déterminants de l’intégration sociale des personnes ayant un trouble mental, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et susceptibles d’avoir des comportements perturbateurs.

 

Axe 2 : Réponses des systèmes

Analyser les réponses des systèmes (services sociaux, de santé, judiciaires et autres) aux comportements de personnes ayant soit un trouble mental, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

 

Axe 3 : Faire le pont entre la recherche et la pratique

Assurer la diffusion, la transmission et le transfert des connaissances issues de la recherche pour fins d’application dans la pratique et vers les milieux impliqués auprès de personnes présentant un trouble mental, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

Des questions, des commentaires?

Écrivez-nous!