Leila Salem soutenait hier, à l’Université de Montréal, sa thèse de doctorat sur les trajectoires résidentielles des personnes reconnues non responsables criminellement pour cause de troubles mentaux.L’équipe VISEV tient à souligner les qualités exceptionnelles de la thèse de Dr Salem, Housing trajectories of individuals found not criminally responsible on account of mental disorder, et à féliciter la nouvelle diplômée pour la mention Excellente apposée par les membres du jury évaluateur à ce travail d’exception qui ont par ailleurs recommandé de faire paraître la thèse sur la liste d’honneur du doyen.

Bravo Leila!

Des questions, des commentaires?

Écrivez-nous!